Manager d’entreprise : intégrez le développement durable dans votre métier !

picture developpement entreprise

Face aux enjeux environnementaux, la protection de la planète est une préoccupation majeure. À l’échelle individuelle, on peut agir en adoptant certaines solutions comme privilégier les transports en commun ou recycler ses déchets. À un niveau supérieur, les entreprises peuvent également participer à ce combat. D’ailleurs, de nombreuses organisations contribuent au développement durable via la responsabilité sociale ou sociétale des entreprises (RSE).

Si vous êtes à la tête d’une structure, vous devez penser à intégrer les enjeux environnementaux dans votre métier. Quelle est l’importance concrète du développement durable dans la gestion d’entreprise de nos jours ? Quelles stratégies innovantes mettre en place pour encourager les pratiques durables des employés ?

L’importance du développement durable dans la gestion d’entreprise de nos jours

En France, l’empreinte carbone globale des plus grandes entreprises inquiète les pouvoirs publics. Elles produisent en moyenne 4,1 tonnes de CO2eq3 à chaque fois qu’elles réaliseraient 1 000 euros de chiffre d’affaires. Cela correspond aux émissions de gaz à effet de serre d’un vol Paris-Sidney (environ 17 000 km) selon un rapport. Une autre étude indique que 100 sociétés basées sur le territoire sont responsables d’approximativement 71 % des émissions de gaz à effet de serre depuis 1988.

Tous ces chiffres prouvent à quel point les activités des entreprises ont un impact environnemental considérable. La bonne nouvelle, c’est que de plus en plus de structures se soucient de l’avenir de la planète. Elles s’engagent dans une démarche de développement durable afin de :

  • réduire les coûts et faire d’importantes économies,
  • réduire les émissions de gaz à effet de serre,
  • optimiser la qualité de vie et la santé des employés,
  • améliorer leur image de marque.

En évitant le gaspillage d’énergie et de ressources, les entreprises peuvent réduire les coûts de production et réaliser d’importantes économies. Lorsqu’une société utilise des combustibles fossiles pour la fabrication de ses produits, ceux-ci libèrent du CO2 et des gaz à effet de serre néfastes pour la santé et l’environnement.

En optant pour des énergies renouvelables comme le solaire, par exemple, vous participez à la réduction de votre empreinte carbone. Désormais, la plupart des consommateurs sont sensibles aux questions environnementales. Prendre en compte ces enjeux permet d’améliorer votre image de marque et de vous démarquer de la concurrence.

Toutefois, adopter le développement durable en entreprise n’est pas une mince affaire. Réussir sa transition écologique et mettre en place les stratégies pour encourager les pratiques écologiques des collaborateurs est un exercice complexe. Néanmoins, des écoles proposent des formations sur le développement durable et l’environnement pour les managers qui souhaitent se spécialiser.

Ces programmes servent aussi à enseigner les compétences écocitoyennes aux futurs professionnels. Gardez à l’esprit qu’une entreprise qui applique les préceptes du développement durable promeut l’équité sociale.

manager entreprise développement durable environnement formation continue professionnelle études éducation

Élaborez un plan d’action pour le développement durable sur votre lieu de travail

Si vous souhaitez réduire l’empreinte carbone de votre entreprise, vous devez élaborer un plan d’action pour le développement durable sur votre lieu de travail. Que faire concrètement ? Le document à rédiger doit contenir ces 5 objectifs :

  • documenter la performance de l’entreprise en matière de développement durable,
  • inclure le développement durable dans la prise de décision et la culture de l’entreprise,
  • intégrer des pratiques responsables de développement durable en élaborant un guide d’accompagnement,
  • mettre en œuvre des actions concrètes visant à améliorer l’impact environnemental et social,
  • participer à des actions sociales.

Concernant le premier point, il s’agit de prendre en compte les indicateurs du classement mondial Impact Rankings du Times Higher Education. Ce célèbre journal basé à Londres évalue chaque année la performance et l’engagement des établissements supérieurs en matière d’écologie. Il établit un classement qui se base sur les 17 objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU.

Ensuite, vous devez inclure les lignes directrices de la stratégie dans les documents normatifs et institutionnaliser les pratiques exemplaires. La troisième étape consiste à sensibiliser les employés et collaborateurs. Pour cela, on peut produire un guide d’accompagnement des bonnes pratiques.

Après la phase de sensibilisation, il faut à présent agir en mettant en œuvre des actions concrètes. Commencez par encourager la mobilité durable (utilisation de modes de transport peu ou non polluants pour l’environnement) et diminuer les gaz à effet de serre de votre structure.

Pour cela, optez pour les énergies renouvelables comme le solaire et abandonnez les énergies fossiles. Réduisez votre consommation d’énergie tout en évitant la climatisation et les appareils énergivores. Pensez à recycler vos déchets et à sélectionner des matériaux durables pour réduire votre empreinte carbone.

Pour l’approvisionnement en matières premières, privilégiez les fournisseurs locaux afin de réduire vos coûts, vos émissions de gaz à effet de serre et de soutenir l’économie locale. Enfin, n’oubliez pas qu’une entreprise responsable doit s’investir dans des causes humanitaires. Pour cela, impliquez-vous dans des initiatives auprès des communautés et des gouvernements.

RSE travail Master Bachelor cursus diplôme école commerce

Manager : stratégies innovantes pour encourager vos employés

Pour inciter vos employés à passer au vert ou encourager les pratiques durables au sein de votre entreprise, vous devez trouver des astuces ou mettre en place des stratégies innovantes. Tout d’abord, soyez vous-même un modèle.

Joignez le geste à la parole en abandonnant votre véhicule personnel si vous pouvez vous permettre de vous rendre au travail à vélo, en transport en commun ou à pied. Vous pouvez aussi proposer des solutions de covoiturage à différents employés vivant à proximité. Pour limiter les déplacements des employés et réduire leur empreinte carbone, pensez également au télétravail.

Lors des repas, prenez le soin de trier les déchets en mettant de côté les matières plastiques. Ensuite, pour échanger avec les employés, réduisez la consommation de papier et misez sur les solutions dématérialisées comme les messages via les groupes de discussion. Notez que pour avoir 35 kg de papier (environ 15 rames de 500 feuilles), il faut abattre 1 arbre.

Instaurez un prix de la « meilleure équipe verte » afin d’impliquer davantage les collaborateurs dans la lutte pour la protection de l’environnement. Par ailleurs, la lutte contre le réchauffement climatique passe par la connaissance des émissions de gaz de chaque entreprise. Connaître son empreinte carbone permet de mettre en place une politique de développement durable efficace.

Aujourd’hui, grâce à la technologie, il est possible de calculer les émissions de gaz à effet de serre d’une structure. On peut par exemple utiliser des applications gratuites en ligne ou des solutions professionnelles comme un logiciel SaaS.

Sources :

Les grandes entreprises françaises, un modèle dangereux pour la planète