Les escrocs intensifient la sophistication des attaques en ligne : comment se protéger ?

femme stressee

Non seulement la cybercriminalité se répand dangereusement, faisant de plus en plus de victimes, mais ses méthodes évoluent très vite. Les attaques en ligne se nourrissent d’une technologie plus développée, d’une expérience plus importante et de stratégies plus fines pour aboutir à des versions de plus en plus sophistiquées et difficiles à détecter. Il reste toutefois des moyens de détecter ces menaces à temps et des outils ou des règles à adopter pour se protéger efficacement.

Des attaques toujours plus sophistiquées

À mesure que nos organisations intègrent davantage de systèmes informatiques, que de plus en plus de personnes ont besoin d’Internet pour travailler, se divertir ou effectuer de simples démarches administratives, de nouvelles vulnérabilités et opportunités d’attaques pour les cybercriminels apparaissent. Ils peuvent non seulement mieux cibler leurs victimes, mais aussi adapter de manière assez fine les techniques à employer en fonction du contexte.

Ransomwares contre les entreprises de taille moyenne

Depuis 2021, la plupart des attaques de ransomware ciblent des entreprises de taille moyenne de moins de 1000 employés. Les grandes entreprises peuvent sembler plus lucratives et continuent d’être impactées, mais elles savent aussi mieux se défendre. Aussi, depuis un an, la cible semble s’être déplacée vers les artisans, les professions libérales et les TPE. La cybersécurité est rarement une priorité pour ces dernières et les escrocs du net ont déployé des moyens techniques spécifiques pour les cibler.

Les personnes âgées dans le viseur

L’isolement des personnes âgées, la méconnaissance des outils technologiques, la peur de mal faire rendent plus vulnérables nos aînés. Ils deviennent ainsi des cibles très prisées et très lucratives pour les cybercriminels. Les seniors, qui sont donc de plus en plus connectés, ont souvent la nécessité d’accéder au web en raison de la dématérialisation de nombreux services administratifs (impôts, retraites, sécurité sociale…). Les escrocs ont développé des moyens de filtrer cette population et de les cibler avec des mails de rançonnage ou de vol de données bancaires, qui imitent à la perfection des courriels émanant d’administrations qui les concernent.

Lire aussi :  Algorithme de recommandation : quels sites utilisent cette techno ?

Un ciblage saisonnier

Le temps où l’on pouvait recevoir un faux mail des impôts à une période peu adéquate est bien fini. Désormais, les pirates du web savent vous envoyer des fausses offres attractives au moment de votre anniversaire, au moment de certaines périodes de soldes ou encore à la date exacte de la déclaration fiscale. Ce savoir-faire multiplie les chances de succès de ces arnaques et requiert de plus en plus de vigilance.

Un nombre croissant d’escroqueries sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn sont de plus en plus touchés par une prolifération d’escroqueries en matière de recrutement. Les arnaqueurs essayent de profiter de l’engouement pour le travail à distance et des suppressions d’emplois massives dans l’univers de la technologie. Certains escrocs créent de faux profils d’entreprises et de recruteurs, attirant des demandeurs d’emploi dans de faux processus de recrutement afin d’obtenir des informations personnelles et financières.

Comment mieux détecter les arnaques avec les mails frauduleux ?

Avec l’augmentation des activités criminelles en ligne, il est important de savoir comment détecter les arnaques sur Internet et notamment les e-mails de rançon :

  • Vérifiez l’adresse e-mail de l’expéditeur : les pirates informatiques peuvent utiliser des adresses e-mail qui ressemblent à celles d’organisations réputées pour tromper les destinataires. Vérifiez attentivement l’adresse e-mail de l’expéditeur pour vous assurer qu’elle est authentique.
  • Soyez prudent avec les liens et les pièces jointes : les e-mails frauduleux peuvent contenir des liens malveillants ou des pièces jointes infectées par des virus. Évitez de cliquer sur des liens ou de télécharger des pièces jointes à moins d’être absolument sûr de leur légitimité.
  • Méfiez-vous des menaces et des urgences : les e-mails de rançon et d’autres arnaques en ligne peuvent contenir des menaces pour vous inciter à agir rapidement. Soyez prudent avec les e-mails qui vous pressent de prendre des mesures immédiates ou qui menacent des conséquences graves.
  • Vérifiez les erreurs de grammaire et d’orthographe : les pirates informatiques peuvent ne pas avoir un niveau de maîtrise suffisant de la langue pour rédiger un e-mail en bon français.
Lire aussi :  Comment faire un duo sur TikTok ?

Les points incontournables pour assurer sa sécurité en ligne

Pour se prémunir des attaques de plus en plus sophistiquées qui pullulent en ligne, la première des choses à adopter est du bon sens. Cependant, il vous faudra aussi suivre des règles incontournables :

  • Utiliser des mots de passe forts : les mots de passe sont la première ligne de défense contre les pirates informatiques. Pour renforcer la sécurité de vos comptes en ligne, utilisez des mots de passe forts qui comportent des combinaisons de de chiffres, de lettres minuscules et capitales et de symboles. Évitez d’utiliser des mots de passe courants ou faciles à deviner, tels qu’une date de naissance ou le nom de votre chien ou de votre chat.
  • Actualiser régulièrement vos logiciels : les logiciels obsolètes peuvent être vulnérables aux attaques de pirates informatiques. Assurez-vous de mettre à jour vos logiciels régulièrement, y compris votre système d’exploitation, votre navigateur et vos applications.
  • Protéger votre confidentialité en ligne avec un VPN : un VPN masquera votre identité et protègera vos données de connexion. Avec la possibilité d’un chiffrement de grande qualité de vos données reçues ou transférées, de changer d’adresse IP grâce aux serveurs proposés ou d’avoir une protection contre les clics sur les liens frauduleux, le VPN s’avère incontournable pour rester en sécurité.
  • Éviter de cliquer sur des liens suspects : les liens malveillants peuvent rediriger les utilisateurs vers des sites Web dangereux, des logiciels malveillants et des programmes de phishing. Évitez de cliquer sur des liens suspects, surtout s’ils proviennent de sources inconnues ou suspectes.
  • Utiliser une protection antivirus : les programmes antivirus peuvent détecter et éliminer les virus, les logiciels malveillants et les programmes indésirables. Assurez-vous d’installer et de mettre à jour régulièrement un programme antivirus sur votre ordinateur et votre téléphone portable.