Freelance : et si vous envisagiez le portage salarial ?

une freelance
Table des matières

De plus en plus de travailleurs se lancent aujourd'hui en tant que Freelance. Il s'agit en effet d'un profil d’indépendant assez particulier qui nécessite une adaptation et surtout une sécurisation. Cependant, quand on est freelance, est-il possible d'envisager le portage salarial. Découvrez ici l'essentiel à savoir sur le portage salarial pour les freelance.

Un Freelance sous statut de portage salarial : qu’est que cela signifie ?

En envisageant d’évoluer en tant que Freelance en portage salarial, cela signifie que vous allez prester sous forme d’emploi flexible mais en étant un salarié porté. Cela vous lie à une entreprise de portage à travers un contrat de travail en CDD ou en CDI. Ainsi le travailleur Freelance propose ses prestations sous la tutelle d’une entreprise de portage. Sous ce statut, l’autonomie du travailleur Freelance n’est en rien impactée.

En tant que tel, vous aurez la liberté de choisir et de décider des spécificités de votre activité sans la moindre forme de subordination. L’indépendant peut choisir les missions qu’il souhaite et il fixe lui-même les tarifs de ses prestations. Toutefois, l’entreprise de portage à laquelle il est affilié peut lui donner des avis et des conseils. Le Freelance bénéficie ainsi de l’expertise de la société de portage en matière des charges et des frais liés à son salaire.

Le portage salarial pour plus de sécurité

En tant que travailleur Freelance, si vous optez pour le portage salarial, vous allez pouvoir profiter d’une meilleure sécurité sociale et salariale. Cela signifie notamment que vous pourrez vous garantir une retraite optimale grâce à vos cotisations pour la retraite au régime général des salariés.

À cela s’ajoute la possibilité de vous reconvertir ou de vous former professionnellement à travers votre Compte Personnel de Formation (ex DIF). En cas de maladie ou de chômage, le fait d’évoluer en Freelance sous portage salarial, vous permettra aussi de jouir d’une couverture sociale optimale. Dans le cadre du contrat qui vous lie avec une société de portage, si vous avez des jours de mission réalisés, vous pourrez aussi être payé dès le premier mois.

Le portage salarial pour gagner du temps

Si vous êtes un freelance et que vous prévoyez d’évoluer sous le principe du portage salarial, vous pourrez mieux vous concentrer à votre cœur de métier. En effet, moyennant des frais de gestion (environ 10 %) sur votre chiffre d’affaires HT, l’entreprise de portage s’occupe de toutes vos démarches administratives, juridiques et sociales.

Parmi ces diverses responsabilités, on peut notamment citer le recouvrement de vos paiements. Il s'agit d'une situation complexe à gérer tout seul en cas de litige. En tant que Freelance, vous n’aurez forcément pas le temps nécessaire pour s’en charger. Grâce à ce statut spécifique de portage salarial, vous gagnerez alors un temps précieux. Vous serez ainsi déchargé de toutes ces contraintes et vous pourrez être plus disponible pour développer votre activité.

Le portage salarial pour développer son réseau professionnel

Quand vous travaillez en tant que Freelance, il est important d’être bien entouré. Malheureusement, cela représente souvent une véritable problématique pour un indépendant. Dans le cadre du portage salarial, la donne change catégoriquement.

En plus des avantages évoqués ci-dessus, l’indépendant va pouvoir développer son réseau en rencontrant d’autres consultants. Généralement, les entreprises de portage collaborent avec un nombre impressionnant de consultants. Dans cette lignée, elles mettent en place régulièrement :

  • une plateforme collaborative,
  • des ateliers de recherche de missions,
  • des réunions d’information,
  • des clubs d’échanges, entre autres.

L’objectif est de créer un cadre collaboratif favorisant l’échange et le partage entre les divers consultants de même secteurs voire de domaines différents. De nombreux partenariats peuvent ainsi en découdre entre travailleurs Freelance. Cela vous évite de connaître toute forme d’isolement qui pourrait nuire à votre activité d’indépendant.