Création d’entreprise : les 4 étapes à ne pas négliger

créer une entreprise facilement
Table des matières

Le monde de l’entrepreneuriat, bien qu’il soit attractif, demande de nombreux sacrifices. En effet, entreprendre ne se résume pas à avoir une bonne idée de projet et un plan d’action réfléchi. Certes, ces éléments sont importants pour la création d’une entreprise, toutefois, elles ne sont pas toujours synonymes de succès. Découvrez ici, quatre aspects que vous ne devez pas négliger si vous souhaitez mettre sur pied une entreprise à succès.

Faire l’étude du marché

La plupart du temps, les entrepreneurs en devenir, après avoir trouvé une idée de projet originale se mettent à réfléchir à un lieu où implanter leurs entreprises. En effet, il ne suffit pas de trouver un bon emplacement pour une entreprise pour la rendre visible du public.

Pour être sûr de développer vos compétences au profit de la clientèle et d’effectuer continuellement un bon chiffre d’affaires, vous devez effectuer une étude de marché. Étape incontournable dans la concrétisation de votre projet, cette étude est fondamentale, car elle vous permet d’apprécier les tendances sur le marché. Lorsqu’une étude de marché est bien faite, elle vous permet d’obtenir des précisions sur :

  • vos principaux concurrents,
  • les prix appliqués sur le marché,
  • les offres diverses proposées,
  • le taux d’achat des clients.

Une fois que vous avez analysé, vous serez plus outillé afin de choisir le lieu idéal pour implanter votre entreprise.

Réfléchir au statut juridique qui convient à votre idée d’entreprise

En général, cette étape peut s’avérer compliquée pour certains entrepreneurs. Pour savoir quel statut est le mieux approprié pour votre projet, tenez compte de votre secteur d’activité, du nombre de salariés dont vous aurez besoin et des responsabilités en tant que chef d’entreprise.

Si vous jugez que tout seul, vous auriez du mal à atteindre vos objectifs, vous ferez bien d’opter pour une SAS ou une SARL. Ce statut juridique vous permet de partager les responsabilités avec des actionnaires et de contribuer ensemble sur le plan financier. Toutefois, vous pouvez aussi créer une entreprise individuelle. Il vous faut cependant bien réfléchir avant d’opter pour tel ou tel statut juridique. Faites des recherches et recueillez si possible des conseils auprès d’un professionnel du domaine.

Évaluer avec soin un budget prévisionnel

À ne surtout pas négliger, cette étape consiste à évaluer le coût de votre projet. Pour ne pas vous tromper dans les chiffres, il est recommandé d’examiner ce point avec un professionnel. N’hésitez pas à demander à un comptable compétent de vous aider à déterminer l’ensemble des coûts que suscitera votre projet.

Il serait également avantageux de réfléchir à une stratégie commerciale avant de faire intervenir l’expert. Le budget prévisionnel a pour but principal de vous permettre d’avoir une vision globale sur les objectifs à atteindre à court, à moyen et à long terme.

Il vous permet d’apprécier la situation du compte de l’entreprise et les mouvements d’entrées et de sorties des stocks. Vous devez donc penser à plusieurs scénarios. N’oubliez pas d’inclure un montant pour les imprévus probables qui peuvent freiner la concrétisation de votre projet dans vos calculs de budget.

Trouver des investisseurs fiables

Comme chaque projet, créer une entreprise nécessite des fonds. Il vous faut donc trouver des investisseurs sérieux pour vous accompagner dans votre démarche. En plus de vos fonds propres, vous avez besoin d’une marge de capitaux afin d’acheter le matériel, louer des bureaux et engager des prestataires sur le moyen terme.

En fonction du statut juridique de votre entreprise, vous pouvez par exemple, compter sur des investisseurs silencieux comme business angels. Il s’agit des investisseurs qui participent financiers à l’évolution de votre activité sans pour autant intervenir dans votre projet.

Vous pouvez aussi trouver des investissements intéressants grâce aux financements publics. Présentez votre business plan en mettant en valeur la cohérence du projet, sa viabilité et surtout sa pertinence. Tant que votre document est convaincant, vous avez des chances de recevoir un investissement auprès des aides à la création d’entreprises, des banques et même des organismes de microcrédits.