Comment créer une SARL en ligne ? Le guide en 7 étapes

632a15ad50136.jpeg
Table des matières

Comme le fait la majorité des entrepreneurs français, vous avez opté pour le statut juridique SARL pour la création de votre entreprise ? Bien que ce soit une excellente décision, vous n’avez aucune idée de comment vous y prendre pour atteindre votre objectif. Voici 7 étapes pour créer une SARL en ligne.

Rédaction des statuts

Très importante, cette opération vous permettra de définir en toute clarté la nature et les normes de fonctionnement de votre structure. Ces statuts mettent également l’accent sur la relation qui lie vos associés et vous au sein de la SARL. Hormis ce point, il faut noter que la rédaction des statuts peut être considérée comme l’étape capitale dans le processus de création d’une SARL en ligne.

Il est donc nécessaire de lui prêter une attention particulière parce qu’elle peut avoir de graves conséquences sur l’entreprise si elle est prise à la légère. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est recommandé de confier la réalisation de cette tâche à un avocat afin d’éviter les erreurs.

La nomination du gérant

La SARL doit être dirigée par une ou plusieurs personnes physiques et il est essentiel que ce ou ces derniers soient nommés. Vous avez la possibilité de procéder à la nomination du gérant au moment de la rédaction des statuts.

Si cette solution ne vous convient pas, vous pouvez établir un acte séparé pour choisir le dirigeant de votre SARL. De manière générale, il est recommandé de privilégier la deuxième option. Cette dernière est moins coûteuse, mais surtout moins contraignante en cas de modification d’administration.

La nomination du commissaire aux apports

Le commissaire aux apports s’occupe de l’appréciation des valeurs des contributions en nature réalisées par les associés. Son objectif est de déterminer le nombre de parts, d’actions et les avantages de chaque actionnaire ou associé dans l’entreprise. Dans les normes, la désignation du commissaire aux apports est facultative.

Elle devient cependant obligatoire lorsqu’un collaborateur effectue un apport supérieur à 30 000 euros. Il en est de même lorsque la valeur de toutes contributions en nature est égale à la moitié de l’intégralité des apports réaliser. En dehors de ces deux points, vous êtes libres de nominer ou non un commissaire aux apports.

La signature des statuts de la SARL

Pour que la création de votre SARL soit définitivement actée, tous les associés doivent signer les statuts qui ont été précédemment rédigés. La signature doit être accompagnée de la mention « lue et approuvé ».

C’est une étape capitale pour la constitution de l’entreprise puisqu’il s’agit de la preuve de leur consentement express. De plus, le représentant légal de la SARL doit certifier le document. Sans cela, vous serez dans l’incapacité de procéder à l’enregistrement des statuts qui doit se faire un mois après la signature.

Constitution du capital social et dépôt à la banque

Après la signature des statuts, vous devez procéder à la constitution du capital social. Chaque associé doit apporter sa part afin de pouvoir recevoir des titres sociaux. Il faut noter qu’il est possible aujourd’hui de créer une SARL en ligne avec seulement un capital d’une valeur d’un euro. Quoi qu’il en soit, l’apport des actionnaires peut être en nature, en numéraire ou en industrie.

Une fois le capital constitué, il faut effectuer le dépôt à la banque. À ce niveau, vous devez créer un compte exclusif pour l’entreprise. Tous les membres de la SARL, même le gérant doivent avoir accès à ces fonds dès lors qu’ils présentent l’extrait kbis prouvant l’existence légale de votre société.

La publication dans le journal des annonces légales

Pour la publication des informations dans le journal d’annonces légales, votre choix doit se porter sur journal qui se trouve dans la localité dans laquelle l’entreprise est établie. Ici, vous devez simplement publier un avis de constitution pour annoncer publiquement la création de votre SARL.

Dans cette publication obligatoire, vous devez mentionner la date de création, la forme juridique, le montant du capital social de la société. Il doit aussi avoir la forme juridique, l’objet social, les noms, les prénoms et les coordonnés des actionnaires et gérants.

Le dépôt de dossier CFE

Pour finaliser la création de votre SARL, vous devez déposer votre dossier au CFE compétent. Pour que ce dernier soit accepté, il est nécessaire qu’il soit constitué de tous documents indispensables que sont :

  • deux copies des statuts de la SARL
  • l’avis de dépôt de l’annonce légale
  • l’attestation de dépôt des fonds
  • le certificat de domiciliation
  • le formulaire MO
  • l’attestation sur l’honneur.

À cela doit s’ajouter une copie d’un justificatif d’identité valide et un chèque libellé à l’ordre du greffe du tribunal de commerce.