La Transition Numérique


Crédit image : Transition numérique, Direction Générale des Entreprises

Le programme Transition numérique a pour objet de permettre aux petites et moyennes entreprises d’entrer dans l’ère numérique : 

« Les PME restent timides dans les usages numériques : ainsi, fin 2009, seulement 54% d’entre elles disposaient d’un site web (vs. 86% en Suède, 67% dans l’UE15), et seulement 13% d’entre elles vendaient par voie électronique (vs. 26% aux Pays-Bas, 14% dans l’UE15*). 

Ce déficit dans les usages les empêche de tirer le meilleur parti de leur investissement de base, et globalement nuit à leur rentabilité et à leur compétitivité.

Le programme « Transition numérique » a pour objectifs :

  • la structuration et la montée en compétences du réseau des « conseillers au numérique », tant publics que privés, sur tout le territoire et au contact direct des chefs d’entreprise ;
  • la constitution d’une base de connaissance pour ces conseillers, afin de les aider dans leurs actions auprès des chefs d’entreprise, notamment de TPE : découverte et mise en œuvre du numérique, sur les outils qui leur correspondent (gestion administrative, e-commerce, marketing, cloud computing (services "en nuage" dans le réseau), etc.) ;
  • la meilleure visibilité sur les usages numériques dans les entreprises, notamment dans les PME, pour lever les freins à l’adoption des outils numériques et s'adapter à la réalité de leurs nouveaux besoins.

De nombreuses passerelles existent entre ce programme et le Réseau national de la Médiation numérique, même si les publics cibles de ces initiaives sont différents :

  • la Médiation numérique cible les individus, les familles, les ménages, les établissements d'enseignement et de formation, les structures d'accompagnement à l'emploi, les associations, voire les TPE et auto-entrepreneurs.
  • Transition Numérique s'adresse à l'Industrie, aux Entreprises de toutes tailles, aux Artisans, aux institutions consulaires qui les représentent et aux structures qui les coordonnent avec le monde de la Recherche & Développement et les institutions financières.

Un travail commun est notamment en cours pour échanger les bonnes pratiques et assurer aux conseillers numériques et aux médiateurs numériques de disposer des compétences et des outils pour réaliser leur mission dans les meilleures conditions possibles. Il s'appuie par exemple, d'une part sur le travail réalisé dans le Réseau Tansition Numérique sur la définition d'une formation au titre de "conseiller au numérique" sur le modèle du Conseiller technique du Commerce définie par le CEFAC, et d'autre part sur le travail réalisé dans le Réseau national de la Médiation numérique pour détailler les compétences numériques et structurer la filière des métiers de l'accompagnement, autour des briques existantes comme le B2I Adultes, le Titre professionnel de Conseiller et Assistant en TIC, et différents titres universitaires spécifiques.