Jeunesse, Education et Service Civique


Crédit photo : pixabay | Licence : Libre pour usage commercial / Pas d'attribution requise


Dans un contexte marqué par les mutations économiques, sociales et industrielles, la maîtrise des usages numériques constitue un enjeu crucial pour les jeunes. En effet, la culture numérique est décisive en termes d’acquisition de compétences et d’accès à l’emploi. Cependant, les pratiques numériques des jeunes sont encore marquées par des inégalités sociales fortes.

Plusieurs actions sont mises en oeuvre par l’Etat pour favoriser le développement de la culture numérique des jeunes et ainsi leur permettre de maîtriser pleinement les outils numériques pour devenir de véritables acteurs du numérique. C'est le but du Plan Priorité Jeunesse:

 

Le gouvernement, par ce plan, a fait des jeunes une priorité : le Plan Priorité Jeunesse est porté par l'ensemble du gouvernement a pour objectif de répondre aux attentes des jeunes en matière d’action publique. 24 ministères sont engagés dans un plan d’action comportant 47 mesures réparties en 13 grands chantiers. L’un d’entre eux vise à développer la culture numérique et l’accès des jeunes aux nouveaux métiers de l’Internet. Il comprend notamment les actions suivantes :

  • Promouvoir les usages éthiques du numérique par la gouvernance coopérative des Espaces Publics Numériques (EPN) et des ateliers de fabrication numérique (FabLabs)
  • Soutenir l’insertion des jeunes dans le numérique grâce aux Emplois d’Avenir et aux Espaces Publics Numériques

Quelques mesures phares de ce plan 

Activités pédagogiques complémentaires

Depuis la mise en place des nouveaux rythmes scolaires, les Maires ont été saisis de l’obligation de mettre en place des activités pédagogiques complémentaires (APC) pour les enfants scolarisés à l’école maternelle et primaire.

Une expérimentation baptisée “Culture numérique et activités pédagogiques complémentaires (APC) à l'école primaire” est en cours d’élaboration. Elle vise l’accompagnement de jeunes élèves en milieu rural dans l’acquisition d’une culture numérique grâce aux Espaces Publics Numériques. Ce sont ainsi une quinzaine de communes ayant exprimé leur intérêt pour la conduite locale de cette expérimentation qui permettra aux élèves de l’école primaire de découvrir différentes pratiques artistiques, créatives et d'expressions avec le numérique.

Une déclinaison "numérique" des Emplois d'Avenir

En février 2013, un travail a été mené conjointement par les services de l'Etat et Pôle Emploi pour concevoir et mettre en oeuvre une déclinaison spécifique du dispositif "Emplois d'Avenir" pour les besoins des Espaces Publics Numériques, afin d'aider à renforcer leurs équipes de médiateurs numériques. Ce dispositif a été renommé en 2015 "Emplois d'Avenir Numériques" pour élargir le champ des structures bénéficiaires mais aussi préciser les champs de compétences développées pour le jeune bénéficiaire dans le cadre de son plan de formation. Vous pouvez retrouver ces éléments sur la page correspondante du portail NetPublic.

Un outil pour aider à se connaître

Un outil d’autodétection des compétences numériques a été mis à disposition des jeunes sur le portail NetEmploi.fr et à l’adresse suivante : emploisdavenir.mediation-numerique.fr. Il a été développé dans le cadre du déploiement du dispositif "2000 Emplois d'Avenir en EPN" mais toute personne peut l'utiliser, à tout âge, pour découvrir, peut-être, un potentiel insoupçonné.

Le "service civique numérique"

Une attention particulière a aussi été donnée à la définition, par les employeurs, de missions impliquant des compétences numériques dans le cadre du dispositif Service Civique. Le Service Civique est un engagement volontaire au service de l’intérêt général, ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans, sans conditions de diplôme. Les missions sont indemnisées 573 euros par mois. Ce dispositif est en cours de réforme. L'agence du Service Civique a récemment été renommée "Institut de l'Engagement", pour se mettre en cohérence avec les projets du gouvernement dans ce sens, rappelé par le Président de la République, François Hollande, lors de la conférence de presse du 15 septembre 2015 :

la création d'un "contrat civique" avec un "service universel pour les jeunes" et la création d'une "réserve citoyenne pour tous les Français", lors de sa cinquième conférence de presse à l'Elysée.
"Je propose (...) un nouveau contrat civique avec la mise en place d'un service universel pour les jeunes, la création d'une réserve citoyenne pour tous les Français, tous ceux qui veulent participer à l'élan collectif, donner le meilleur d'eux-mêmes, et le renforcement de la démocratie participative",

"Je propose (...) un nouveau contrat civique avec la mise en place d'un service universel pour les jeunes, la création d'une réserve citoyenne pour tous les Français, tous ceux qui veulent participer à l'élan collectif, donner le meilleur d'eux-mêmes, et le renforcement de la démocratie participative"

Pour des exemples de missions liées à la médiation numérique selon ce nouveau statut, vous pouvez utiliser le moteur de recherche avancée des missions sur le site de l'Institut de l'Engagement et indiquer "numérique" dans les mots clés.

Pour en savoir plus :

Le site jeunes.gouv.fr
Lancement des "rendez-vous de la jeunesse"
1er Comité Interministériel de la jeunesse du 21 février 2013
2ème Comité Interministériel de la jeunesse du 4 mars 2014