Économie Sociale et Solidaire 

Nuages intitulés "Share" (partage en Anglais)
Crédit image : pixabay | Licence : Libre pour usage commercial / Pas d'attribution requise

La récente loi sur l'économie sociale et solidaire a posé pour la première fois une définition de ce mode d’entreprendre spécifique, et permet à la fois la reconnaissance des acteurs historiques et de la nouvelle "entreprise à but social".

De nombreux acteurs de l'ESS sont aussi des acteurs de la médiation numérique, la plupart du temps parce qu'ils s'adressent aux mêmes publics et répondent à des enjeux de développement local.
C'est pourquoi parmi les mesures de la nouvelle loi, on retrouve des points de jonction importants avec les politiques en faveur du développement du numérique dans les territoires.

Par exemple :

  • promotion de modes de financement nouveaux pour l'innovation sociale, dont le financement participtif (dans l'axe "Reconnaître l’ESS comme un mode d’entreprendre spécifique")
  • définition de bonnes pratiques pour l'information des salariés (dans l'axe "Consolider le réseau, la gouvernance et les outils de financement des acteurs de l’ESS")
  • promotion de mécanismes de formation continue pouvant recourrir à la FOAD pour inciter les salariés à la reprise d'activité (dans l'axe "Redonner du pouvoir d’agir aux salariés")
  • reconnaissance et structuration réglementaire des monnaies locales numériques associées à des projets de développement, parmi les monnaies complémentaires utilisables par les acteurs d'un même territoire (mesure 5 de l'axe "Renforcer les politiques de développement local durable")

L'ensemble des nouvelles mesures est consultable sur le Portail de l'ESS.